L'Harpagophytum, l'allié de vos articulations

 

HarpagophytumL'harpagophytum (Harpagophytum procumbens)

 

L'allié de vos articulations

Aussi appelé griffe du diable, l’harpagophytum est une plante originaire des savanes semi-désertiques du Kalahari, du Botswana, de Namibie et d’Afrique du Sud. Ces fruits ligneux d’environ 15 cm sont couverts de proéminences recourbées et acérées d’où le nom de « griffe du diable ». On utilise traditionnellement la racine d’Harpagophytum pour ses propriétés articulaires et digestives [1]

Très appréciée par les peuples d’Afrique du sud, cette plante assure la bonne mobilité du corps/de l’appareil locomoteur et participe au maintien de la santé des articulations.

 

L’harpagoside, actif essentiel de l’harpagophytum.

L’harpagoside est un iridoïde que l’on retrouve en plus grande quantité dans l’Harpagophytum procumbens, par rapport à l’Harpagophytum zeyheri. C’est d’ailleurs lui qui lui donne son amertume quand elle est consommée sous forme de décoction.

La prise d’harpagophytum, sur plusieurs semaines peut ainsi aider au maintien de la flexibilité des tendons et des articulations. Pour varier votre programme articulaire, la prise d’harpagophytum peut être alternée avec d’autres plantes comme la prêle, la reine des prés, le curcuma associé au poivre noir, ou encore être associée à d’autres substances/compléments tels que les oméga-3, la glucosamine-chondroïtine ou de la silice organique.

 

L'harpagophytum, un concentré de principes actifs.

Outre les effets de l'harpagophytum sur le système articulaire, cette plante détient un indice d'amertume considéré parmi les plus importants. Les principes amers sont utilisés pour supporter l'appétit. La plante est également  utilisée pour faciliter la digestion (en raison de l’amertume de ses iridoïdes).

 

Harpagophytum Bio



[1] Max Wichtl and Robert Anton, Plantes thérapeutiques, 2ème édition (Paris; Éditions médicales internationales: Tec & Doc Lavoisier, 2003).