L'étonnant pouvoir des couleurs

   

 

Les pouvoirs des couleurs

 
   

Blog Laboratoire D.Plantes

Une étude a prouvé que les pilules placebo aux couleurs chaudes étaient plus efficaces que celles aux couleurs froides4.

 

D’autres études ont également établi que certaines couleurs peuvent influencer le rendement des étudiants et des sportifs : les équipes de football comportant la couleur rouge dans leur maillot auraient notamment de meilleures performances5.

 

Les caméléons sont connus pour avoir la capacité de changer de couleurs. Malgré une idée répandue, ce phénomène dépend de l'état émotionnel de l'animal et non du décor qui l'entoure6.

 



Le pouvoir des couleurs !

En Asie, les couleurs sont un élément essentiel du Feng Shui, discipline millénaire destinée à vivre en harmonie avec son environnement.

De nombreuses autres études confirment l’influence des couleurs sur notre humeur et notre comportement1.

La couleur a en effet un impact direct sur notre façon de vivre et de penser. Faite de lumière et d’énergie, elle entre en contact avec les cellules de notre corps et nous influence psychologiquement et biologiquement. La couleur nous stimule, nous apaise et agit sur nos humeurs.

 

L’influence des couleurs

Les couleurs possèdent un langage auquel nous sommes tous sensibles. Techniquement, c’est au fond de l’œil que de nombreux photorécepteurs permettent de capter la lumière. Ils transforment cette information en signal électrique qui est ensuite décodé par le cerveau pour donner la couleur. En fonction de la teinte perçue, le cerveau sécrète un cocktail de messagers qui vont agir sur l'organisme.

La couleur aurait alors une influence sur notre quotidien : notre appétit, notre stress, notre sommeil mais aussi notre moral, notre bien-être et notre comportement1.

Vêtements, décoration de votre intérieur… Le choix des couleurs n’est donc pas à négliger ! On ne choisira pas par exemple la même couleur de mur pour la chambre (couleur apaisante) que pour la cuisine (couleur gourmande ouvrant l’appétit).

 

La chromothérapie

Plusieurs cultures anciennes, dont les civilisations égyptienne et chinoise, pratiquaient la chromothérapie, utilisant les couleurs comme traitement. Pour la chromothérapie, la couleur aurait des conséquences significatives sur notre état de santé physique ou psychique2.

Certaines couleurs auraient en effet une action particulière sur certains organes du corps.

Elles agiraient sur les trois principaux axes humains :

  1. Physiquement, les couleurs guériraient un organe de façon directe quand on les apposerait sur le point de souffrance.
  2. Mentalement, les couleurs valoriseraient les émotions et favoriseraient un environnement positif et agréable pour une personne souffrant de dépression, de fatigue ou de stress.
  3. D’une manière générale, les couleurs contribueraient directement et positivement sur l’état général d’un individu.



JOUEZ AU QUIZ DES EXPRESSIONS !

Preuve que les couleurs marquent nos vies, les expressions autour des couleurs et des émotions sont nombreuses !

 

Saurez-vous compléter ces 10 expressions ?

 

1. Voir la vie en...

2. Voir...

3. Être ... de rage

4. Faire ... mine

5. Rire...

6. Avoir une peur...

7. Être... comme neige

8. Être fleur...

9. Broyer du...

10. En voir de toutes les...

 

 

Votre score =

Réponses correctes :

   

Sources :
(1) Études d’O'Connor, Z. (2011). Colour psychology and colour Therapy: Caveat emptor. Color Research & Application, 36 (3), p229-234.
Whitfield, T. W. A., & Wiltshire, T. J. (1990). Color psychology: A critical review. Genetic, Social & General Psychology Monographs, 116(4), 387. Elliot, A. J., & Maier, M. A. (2007). Color and psychological functioning. Current Directions in Psychological Science, 16(5), 250-254.
(2) Travaux sur les effets des couleurs sur la santé par les chercheurs Edwin D. Babbit (1878), François-Victor Foveau de Courmelles (1890) et le médecin danois Niels Ryberg Finsen, prix Nobel en 1903 de physiologie (ou médecine), qui a créé, en 1896, un institut pour le traitement des tuberculeux avec la lumière et les couleurs.
(3) www.e-sante.fr. Vandewalle, G. et al., Proc Natl Acad Sci U S A. 2010 Nov 9;107(45):19549-54. doi: 10.1073/pnas.1010180107. Epub 2010 Oct 25.
(4) Roullet B. & Droulers O. (2005), “Pharmaceutical Packaging Color and Drug Expectancy”, Advances in Consumer Research, Volume 32, pp. 164-171. Huskisson, E.C. (1974), “Simple Analgesics for Arthritis,” British Medical Journal, 4, 196-200.
(5) Journal of Sports Science. http://www.meltyxtrem.fr/la-couleur-influencerait-les-performances-sportives-etudes-a248072.html
(6) http://www.larecherche.fr/savoirs/autre/comment-cameleon-fait-il-changerde-couleur-marie-chevalier-01-11-2006-86036