bandeau-info-desmodium

 

Le Desmodium adscendens appartient à la famille des légumineuses. C'est une plante herbacée vivace qui peut atteindre jusqu'à 1 m de longueur et qui pousse sur les troncs des cacaoyers ou des palmiers à huile. Elle a 3 feuilles, similaires à celles du trèfle, et des fleurs blanches ou violettes qui vont généralement par paire(1,2).

Le Desmodium adscendens possède de nombreux poils qui lui permettent d'adhérer facilement aux vêtements et à toute partie du corps humain, ainsi qu'aux plumes et poils de divers animaux, assurant ainsi sa dispersion(3).

 

plante-desmodiumLe saviez-vous ?

 

Originaire d'Afrique de l'Ouest, le Desmodium adscendens est également répandu en Amérique latine comme au Brésil, au Pérou ou en Amazonie et dans toutes les zones équatoriales humides. En Europe, l’utilisation de cette plante est assez récente, elle a été introduite en France dans les années 70 par le Dr Pierre Tubéry et son épouse(2).

 

La plante est devenue une mauvaise herbe dans de nombreuses régions des tropiques et elle est souvent considérée comme envahissante(3).

Son nom latin "Desmodium adscendens" vient de : "desmos : lien" et "adscendens : ascension", d’où sa propriété de pousser autour des troncs d'arbres.

 

desmodium-hepatiqueIntérêts

 

Dans les pays d'Afrique de l'Ouest, le Desmodium est traditionnellement utilisé pour aider l'organisme face aux problèmes de foie ou digestifs, et en Amérique latine il est reconnu pour soutenir le transit.

 

En 2013, une étude belge a analysé l'activité anti-hépatotoxique de cette plante sur des rats atteints de lésions hépatiques, démontrant un effet protecteur contre les lésions hépatiques(4). Son utilité contre la bronchite chronique et l'asthme a également été étudiée. Cependant, ces résultats doivent être étayés par des essais cliniques et d'autres études pour établir son mode d'action, sa biodisponibilité, sa pharmacocinétique et ses voies physiologiques(5).

 

Nous avons également constaté que les feuilles de Desmodium adscendens pouvaient posséder des propriétés antioxydantes. En 2016, l'Autorité Européenne de Sécurité des Aliments (EFSA) étudiait déjà si le Desmodium favoriserait le drainage et le bon fonctionnement hépatique(6).

 

Sources :

(1) Global Information Hub On Integrated Medicine (Globinmed). Desmodium adscendens (Sw.) DC. Last updated: 14 May 2015. Disponible sur : https://www.globinmed.com/index.php?option=com_content&view=article&id=105142:desmodium-adscendens-sw-dc-r&catid=286&Itemid=357
(2) Dr Jesus Cardenas. Directeur médical de Doctissimo. Desmodium. Mai 2017. Disponible sur : https://www.doctissimo.fr/html/sante/phytotherapie/plante-medicinale/desmodium.htm

(3) Tropical Plants Database, Ken Fern. tropical.theferns.info. 2020-12-10. Disponible sur : http://tropical.theferns.info/viewtropical.php?id=Desmodium+adscendens
(4) Magielse, J., Arcoraci T., Breynaert A., et al. Antihepatotoxic activity of a quantified Desmodium adscendens decoction and d-pinitol against chemically-induced liver damage in rats. Journal of Ethnopharmacology. 2013; 146 (1):250–256. doi: 10.1016/j.jep.2012.12.039. Epub 2013 Jan 3.
(5) Rastogi S., Pandey MM., Rawat AK. An ethnomedicinal, phytochemical and pharmacological profile of Desmodium gangeticum (L.) DC. and Desmodium adscendens (Sw.) DC. J Ethnopharmacol. 2011 Jun 22;136(2):283-96. doi: 10.1016/j.jep.2011.04.031. Epub 2011 Apr 20. PMID: 21530632.
(6) European Food Safety Authority (EFSA). Question Number: EFSA-Q-2008-3268. Application Number : 2535. Last Updated:15/12/2016.

 

PRODUITS ASSOCIÉS