bandeau-vit-d-printemps

 

vitd-1Vitamine D et exposition solaire

 

L’exposition solaire contribue de façon importante à l’apport en Vitamine D. Il est ainsi conseillé de s’exposer au soleil durant les beaux jours afin de faciliter la synthèse cutanée de la vitamine. L’exposition solaire excessive n’est cependant pas recommandée, les rayons UV pouvant entraîner des effets délétères sur la peau, tels que les coups de soleil qui augmentent de façon significative les risques de mélanomes et de cancer de la peau(1).

 

Plusieurs études ont tenté de déterminer la durée optimale d’exposition au soleil durant les périodes printanières et estivales afin d’apporter à l’organisme la quantité requise de Vitamine D.

 

Les personnes à la peau claire devraient idéalement s’exposer au soleil, sans protection solaire, une dizaine de minutes chaque jour, de mars à septembre, afin de maintenir des taux optimaux en Vitamine D(2). Une étude a mis en avant qu’une exposition solaire de 13 minutes sur 35 % de la surface du corps, les jours de beau temps, était suffisante pour maintenir des taux optimaux chez les personnes à la peau claire vivant au Royaume-Uni(3).

 

Les personnes à la peau foncée ont cependant besoin d’une durée d’exposition solaire plus importante que les personnes à la peau claire. Il semble ainsi qu’une exposition de 60 à 80 minutes, aux jours ensoleillés, soit nécessaire afin que ces personnes synthétisent une quantité de Vitamine D suffisante à leur besoin(4).

 

vitd-2L'exposition prolongée au soleil peut-elle provoquer des niveaux toxiques de Vitamine D ?

 

Non et nous allons vous expliquer pourquoi ! La prévitamine D3 qui contribue à l’activation de la Vitamine D3 va également être transformée en d’autres composés tels que le lumistérol ou le tachystérol, qui n’ont pas les mêmes activités que la Vitamine D3. La Vitamine D3 peut elle-même être convertie en formes non actives, évitant ainsi des taux trop importants de Vitamine D dans l’organisme(5).

 

Sources :

(1) David G. Hoel and others, ‘The Risks and Benefits of Sun Exposure’, Dermato-Endocrinology, 8.1 (2016) https://doi.org/10.1080/19381980.2016.1248325.
(2) David Feldman, Aruna V. Krishnan, and Srilatha Swami, ‘Vitamin D: Biology, Actions, and Clinical Implications’, in Osteoporosis (Fourth Edition), ed. by Robert Marcus and others (San Diego: Academic Press, 2013), pp. 283–328 <https://doi.org/10.1016/B978-0-12-415853-5.00013-3>.
(3) Lesley E. Rhodes and others, ‘Recommended Summer Sunlight Exposure Levels Can Produce Sufficient (≥20ngml−1) but Not the Proposed Optimal (≥32ngml−1) 25(OH)D Levels at UK Latitudes’, Journal of Investigative Dermatology, 130.5 (2010), 1411–18 <https://doi.org/10.1038/jid.2009.417>.
(4) Feldman, Krishnan, and Swami.
(5) Ross, Taylor, and others.

 

PRODUITS ASSOCIÉS :