menopause-20

 

La ménopause est une étape normale de la vie des femmes. Cette période transitoire s’accompagne bien souvent de perturbations physiques et psychologiques plus ou moins importantes. La transition peut aussi se passer en douceur.

Une alimentation variée et équilibrée, la pratique d'une activité physique régulière et modérée peuvent vous aider dans cette transition afin de maintenir votre bien-être au quotidien.

 

   


Conseils +

Quand vous commencez
à sentir venir des sueurs, mettez un linge
humide sur votre nuque
(avec quelques glaçons c’est encore mieux !)
Si vous le pouvez, prenez
un bain tiède pour vous
rafraîchir. Pensez à
limiter la consommation de
boissons contenant de la
caféine, de plats très épicés
et buvez suffisamment d’eau
tout au long de la journée.

 

 

Que se passe-t-il avec la ménopause ?
Le terme ménopause signifie « cessation des menstruations » ou arrêt définitif des règles. Elle intervient naturellement entre 45 et 55 ans. L’arrêt de la production des hormones (progestérone et œstrogènes) par les ovaires est à l’origine de la fin des menstruations. La ménopause ne survient pas brutalement. Elle est précédée d’une période plus ou moins longue : la péri-ménopause.
Durant cette période, les cycles menstruels deviennent de plus en plus irréguliers. À l’approche de la ménopause, ils s’allongent et les périodes sans règles atteignent parfois plusieurs mois. La durée et l’abondance des règles peuvent aussi différer d’un cycle à l’autre. C’est à ce moment que les premières bouffées de chaleur peuvent apparaître.

 

Les troubles qui peuvent l’accompagner
Avec la baisse puis l’arrêt de la production des hormones ovariennes, des perturbations d’intensité variable apparaissent chez de nombreuses femmes. Ce sont les troubles climatériques. Les bouffées de chaleur et suées nocturnes, la sécheresse vaginale, les difficultés à uriner… sont les troubles les plus fréquents. Des perturbations du sommeil et de l’humeur peuvent s’ajouter.

 

La perte de densité minérale osseuse
Le capital osseux se constitue dès les premières années de la vie et atteint son apogée à la fin de l’adolescence. À l’âge adulte, la masse osseuse est maintenue stable grâce à un équilibre entre les cellules qui détruisent les tissus osseux (les ostéoclastes) et les cellules qui le renouvellent (les ostéoblastes). À partir de 40 ans, et surtout après la ménopause, cet équilibre est lentement altéré en faveur des ostéoclastes. Ainsi, avec le temps, la densité du squelette se modifie .

 

   

La sauge : la plante des femmes

 

Son nom latin – Salvia – qui signifie « Sauver » - aide au maintien du confort durant la ménopause. Cette plante est utilisée depuis l’Egypte antique pour ses qualités. De nos jours, ces qualités ancestrales sont toujours utilisées pour maintenir le bien-être durant la ménopause. En infusion, la sauge contribue à maintenir normale la sudation.

   

 

Cimicifuga racemosa, aussi appelée
Actée à grappes noires

 

Les Amérindiennes connaissent ce rhizome depuis plus de 10 000 ans et l’utilisaient notamment pour les dysménorrhées. Plus tard, vers la fin du XIXe siècle, les allemands découvrirent les multiples vertus de cette plante et depuis elle est utilisée couramment pour aider dans l’inconfort de la ménopause. Son intérêt dans ce domaine est reconnu notamment pour limiter les bouffées de chaleur (liées à la ménopause) et pour participer au maintien d’os forts.

 

   

 

Équilibre féminin