blog-spiruline

 

La spiruline est une cyanobactérie multicellulaire, comestible et filamenteuse. Son nom dérive de sa structure qui est due à la nature en spirale ou hélicoïdale de ses filaments. Cette microalgue est plus précisément une cyanobactérie de la famille Arthrospira, une bactérie capable de photosynthèse, d’où sa couleur bleu-vert.

 

Du fait de ses caractéristiques photosynthétiques et de sa richesse en pigments végétaux, elle était à l’origine classée dans le règne végétal. Cependant, elle a plus tard été classée dans le règne des bactéries du fait des nouvelles connaissances quant à sa génétique, sa physiologie et ses propriétés biochimiques1,2.

 

 

LE SAVIEZ-VOUS ?

 

La spiruline est l’une des formes de vie les plus anciennes (elle existe sur la planète depuis plus de 3 500 millions d’années) ayant poussé dans les eaux chaudes des lacs volcaniques alcalins. De plus, il s’agit d’un aliment traditionnel de certains pays comme le Mexique et l’Afrique. Elle peut pousser dans de nombreuses régions du monde puisqu’elle affiche une grande capacité à se développer même dans les conditions les plus difficiles. De ce fait, elle est capable d’absorber les éléments nécessaires pour survivre et présente une grande capacité de stockage des nutriments3,4.

 

La spiruline pousse très rapidement, se divise en 2 toutes les 7 heures et dans des conditions idéales, peut générer environ 15 000 kg/ha par an de matériau sec. Parmi les habitats où sa croissance est la plus importante, on peut citer l’Océan Pacifique près du Japon et de Hawaï ainsi que des grands lacs d’eau douce comme le lac Tchad en Afrique ou encore le Lac Texcoco au Mexique, parmi bien d’autres3,4.

 

 

BÉNÉFICES

 

Pendant des siècles, la spiruline a été employée comme atout nutritionnel puisqu’elle contient de nombreux nutriments qui confèrent des bénéfices pour la santé comme des protéines, des caroténoïdes, des vitamines, des minéraux et la phycocyanine (un puissant anti-oxydant) entre autres. De nombreuses recherches ont d’ailleurs été réalisées quant à son activité biologique5.

 

De plus, certaines études suggèrent que la spiruline pourrait avoir des effets sur le système immunitaire et sur la vitalité en aidant l’organisme. Cependant, d’autres études et arguments scientifiques sont nécessaires pour pouvoir confirmer les effets bénéfiques de la spiruline2.

 

L’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) évalue actuellement ses effets éventuels sur la complémentation d’acides aminés (Spirulina maxima, extrait sec), la vitalité et le tonus musculaire (Spirulina platensis) ainsi que le contrôle du poids (Spirulina alga)6.

 

Sources :
1 Kulshreshtha A, Zacharia J, Jarouliya U, Bhadauriya P, Prasad G, Bisen P. Spirulina in Health Care Management. Current Pharmaceutical Biotechnology, 2008;9(5), 400–405. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/18855693/
2 Deng R, Chow TJ. Hypolipidemic, antioxidant, and antiinflammatory activities of microalgae Spirulina. Cardiovasc Ther. 2010;28(4):e33-e45. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2907180/
3 Khan Z, Bhadouria P, Bisen PS. Nutritional and therapeutic potential of Spirulina. Curr Pharm Biotechnol. 2005 Oct;6(5):373-9. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/16248810/
4 Ponce E, Superalimento para un mundo en crisis: Spirulina a bajo costo. IDESIA. 2013; 31(1), 135-139 https://scielo.conicyt.cl/pdf/idesia/v31n1/
art16.pdf
5 Hernández-Lepe MA, Wall- Medrano A, Juárez-Oropeza MA, Ramos-Jiménez A, Hernández-Torres RP. Spirulina y su efecto hipolipemiante y antioxidante en humanos: una revisión sistemática. Nutr Hosp. 2015;32(2):494-500 http://scielo.isciii.es/pdf/nh/v32n2/04revision01.pdf
6 European Food Safety Authority (EFSA). https://www.efsa.europa.eu/en/register-of-questions

 

NOS RECOMMANDATIONS :