Saviez-vous qu'à chaque âge votre vision évolue ?

Une bonne vue n’est pas acquise à vie. Nos yeux sont confrontés chaque jour à diverses agressions comme les UV, la fumée, les poussières, la pollution, la lumière bleue… Notre alimentation influe sur nos cellules visuelles et certains nutriments contribuent au maintien de la santé de nos yeux. Où les trouver ?

 

Votre vision évolue !

> NAISSANCE

À 3 jours, le nourrisson peut fixer le visage de sa maman et à 6 semaines, il le reconnaît déjà. Il construit sa vision mois après mois et c’est à partir de 4 mois qu’il distingue les couleurs comme l’adulte.

 

> 10-15 ANS
Entre 10 et 15 ans, la fonction visuelle est au top de sa forme. Pour conserver de bonnes capacités visuelles, des gestes simples sont importants : porter des lunettes de soleil, faire des pauses régulières devant l’écran d’ordinateur ou les jeux vidéo.

 

> Ensuite à l’âge adulte, pour conserver de bonnes capacités visuelles, des gestes simples doivent être adoptés : lunettes de soleil, pauses régulières devant les écrans, le choix d’un bon éclairage pour son domicile, le port de ses lunettes lorsque c’est nécessaire... Des examens réguliers de contrôle sont à faire.

> 40 ANS
À la quarantaine, un bilan complet de la vue s’impose pour vérifier qu’aucune pathologie liée au vieillissement ne commence à se développer. Après 40 ans, l’altération de la vision s’accélère et certaines personnes peuvent perdre de 20 à 25% de leur acuité visuelle nocturne.

 

> 50 ANS
La plupart des adultes de plus de 50 ans peuvent rencontrer de la presbythie : la lecture de lettres fines à moins de 30 à 35 cm devient difficile. Sans correction, il faut reculer la distance à laquelle nos mains ont l’habitude de placer les livres, les journaux, le portable !

> 60 ANS ET +
Plus on avance en âge, plus l’oeil montre des signes de fatigue. Télévision, lecture, conduite ou toutes autres activités de la vie quotidienne peuvent devenir compliquées.

 

C’est aussi à cet âge que d’autres pathologies apparaissent : la cataracte, le glaucome ou encore la DMLA (Dégénérescence Maculaire Liée à l’Age). Ces troubles de la vision peuvent être à l’origine de chutes, accidents domestiques ou désocialisation. Une vigilance accrue est nécessaire.

 

•••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

VISION

Vision - DHA2, Laboratoire D.PlantesDHA2
Vision - D.Plantes Dose Vision Bio, Laboratoire D.PlantesD.PLANTES DOSE VISION BIO
Vision - Lutéine, Laboratoire D.Plantes

LUTÉINE

Vision - Ogaviar, Laboratoire D.Plantes

OGAVIAR

Vision - Visio-Nut, Laboratoire D.Plantes

VISIO-NUT

Vision - Visio-Phyt, Laboratoire D.Plantes

VISIO-PHYT

L'alimentation au service de vos yeux :



Du zinc dans votre assiette...
On trouve du zinc dans :
• les crustacés, les mollusques,
les coquillages (huîtres), la
viande (rouge essentiellement), les oeufs,
les produits laitiers

• les légumes (haricots verts,
cresson, soja, champignon,
pommes de terre)
• les céréales complètes
(avoine, seigle, millet, riz brun,
pain complet)

• les légumineuses
(lentilles, fèves, haricots
en grains, pois cassés…)
• les fruits secs (noix, noisettes)
• les germes de blé, les graines
de quinoa, les levures,
les agrumes.


Le saviez-vous ?
La lutéine et la zéaxanthine sont des pigments que l'on retrouve naturellement chez l'homme et en grande quantité dans l'oeil, il se retrouve aussi dans de nombreux aliments tel que l'asperge, le choux, les brocolis, les épinards, les poivrons...


  Et si certains aliments ou certaines plantes
  vous aidaient à prendre soin de vos yeux ?

 

Alimentation pour des yeux en bonne santé

 

  Vos yeux sont confrontés chaque jour à diverses agressions comme :
  les UV, la fumée, les poussières, la pollution, les lumières artificielles, les écrans d’ordinateur...

  Notre alimentation influe également sur notre vision.
  Plusieurs nutriments peuvent contribuer au maintien du bon fonctionnement de nos cellules visuelles.

 

  Alors où les trouver pour des yeux en bonne santé ?

 

 

•••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

 


Un suivi régulier :
Si certaines lacunes visuelles peuvent sauter aux yeux, d’autres passent plus inaperçues.
Il est donc recommandé de faire contrôler régulièrement votre vue auprès d’un professionnel.

 

  Pour vous y retrouver, voici les différents troubles de la vision

  LA MYOPIE            

La myopie entraîne une mauvaise vue des objets éloignés. Elle est provoquée par un oeil dont la forme ne lui permet pas de se concentrer sur des objets à distance.

  L'HYPERMÉTROPIE          

L’hypermétropie est souvent définie comme l’inverse de la myopie. Elle entraîne une vision floue de loin qui s’accentue de près.

  L'ASTIGMATISME          

L’astigmatisme entraîne une vision déformée, imprécise à toutes les distances. Une personne atteinte d’astigmatisme peut focaliser sur un objet sans la moindre difficulté, mais sa vision périphérique n’est alors pas parfaitement claire. Les personnes atteintes d’astigmatisme peuvent être également myopes.

  LA PRESBYTIE             

La presbytie est caractéristique d’une mauvaise vision de près obligeant généralement à « allonger les bras » pour lire ! Elle est liée à la perte progressive de la souplesse du cristallin, processus de vieillissement naturel. 

  LA CATARACTE            

La cataracte est une affection du cristallin qui se traduit par une opacification totale ou partielle du cristallin et entraîne une baisse d’acuité visuelle.

  LE GLAUCOME            

Le glaucome est une maladie oculaire qui se déclare généralement chez les personnes âgées de plus de 45 ans. Cette maladie est responsable de lésions du nerf optique dues à une élévation trop forte de la pression intraoculaire, qui provoque une diminution irrémédiable du champ de vision.

  LA DMLA             

La DMLA (dégénérescence maculaire liée à l’âge)
est une maladie de la rétine. Elle apparaît après 50 ans et entraîne une baisse de l’acuité visuelle avec une sensation de manque d’éclairage.

 

•••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

 

Vu dans l'actu

ZOOM SUR LA LUMIÈRE BLEUE
La lumière bleue est une couleur du spectre de lumière visible qui peut être perçue par l’oeil humain. Elle est émise par le soleil et par les sources lumineuses artificielles comme les écrans (tablettes, télévisions, ordinateurs, smartphones) et en provenance des ampoules basse consommation. Ces dernières sont largement utilisées pour l’éclairage de nos logements, des lieux de travail, et des lieux publics. Au sein du spectre de lumière visible, les ondes de lumière bleue sont parmi les plus courtes et les plus élevées en matière de longueur d’onde.

Les filtres naturels de nos yeux n’offrent pas suffisamment de protection contre la lumière bleue générée par les rayons du soleil, et encore moins la lumière bleue provenant des sources lumineuses artificielles.

 

Lumière bleue
Certaines études mettent en valeur que la lumière bleue comporterait des risques irréversibles sur la vision (effet toxique sur le cristallin et la rétine, effet aggravant sur la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA), perturbation de l’horloge biologique, éblouissement et inconfort visuel…*

Quelques précautions
à prendre :

■ Éviter de regarder fixement
les sources lumineuses

■ Mettre en place des dispositifs
d’éclairage indirect

■ Se maintenir à distance raisonnable
des écrans (au moins 60 cm)

■ Faire des pauses :
quittez vos écrans des yeux
durant 5 minutes, toutes les heures

 

*Sources : Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses), Rapport d’expertise collective, « Effets sanitaires des systèmes d’éclairage utilisant des diodes électroluminescentes (LED) »