facteurs responsables du manque de vuitamine D

 

1 - La saisonnalité et la zone géographique

C’est évident, toutes les saisons ne présentent pas le même taux d’ensoleillement. Il en va de même avec les différentes régions : le nombre de jours de soleil est plus important dans le Sud que dans le Nord pour ne prendre que cet exemple. Or la peau a, en partie, besoin des rayonnements du soleil pour synthétiser de la vitamine D.

 

2 - La pollution atmosphérique

Le manque d’ensoleillement provient pour une part, du temps qu’il fait mais ce n’est pas la seule raison. Si vous vivez en ville ou dans une région présentant un taux de pollution élevé, cela influe également. En effet, certains polluants de l’air absorbent les rayonnements UV.

 

3 - L’alimentation

La vitamine D3 est une vitamine liposoluble présente dans les matières grasses d’origine animale. Une alimentation pauvre en poissons gras (maquereau, sardine, saumon, thon…) ou un régime alimentaire végétalien peuvent donc être à l’origine d’un manque en vitamine D.

 

4 - L’âge

On sait qu’à partir de 70 ans, la synthèse de la vitamine D3 est moins importante car la peau devient plus fine. Exposée à la même quantité de rayons solaires, une personne de 70 ans produit environ 25% moins de vitamine D qu’une personne de 20 ans.

 

5 - La tenue vestimentaire

Porter des vêtements couvrants toute l’année accentue la sous-exposition solaire. Cela ne permet pas à la peau de synthétiser de la vitamine D en quantité satisfaisante.

 

6 - L’hygiène de vie

Adopter une bonne hygiène de vie est bénéfique pour notre stock de vitamine D ! Prendre l’habitude de favoriser les déplacements à pied plutôt qu’en voiture, pratiquer une activité physique en extérieur nous expose de manière sensiblement plus importante au soleil au cours de la vie quotidienne.

 

7 - La corpulence

En cas de surpoids, la vitamine D a tendance à se stocker dans les adipocytes (cellules de stockage de la graisse), ce qui l’empêche de circuler normalement dans le sang.

 

8 - La protection solaire

Appliquer de la crème solaire sur la peau constitue une barrière aux UVB mais par le même temps, un frein pour synthétiser de la vitamine D. Les crèmes solaires anti-UVB dont l’indice est supérieur à 15 peuvent diminuer de 99 % les UVB pénétrant dans la peau et ralentir voire empêcher dans le même temps la synthèse de vitamine D. Néanmoins, pour votre sécurité et votre santé, la protection solaire ne doit pas être négligée et les expositions doivent être raisonnées.

 

9 - La couleur de peau

Toutes les peaux ne réagissent pas de la même manière face au soleil. La mélanine qui donne sa couleur à la peau agit comme une barrière naturelle qui protège du soleil. Ainsi, les personnes qui possèdent une peau foncée ou mate ont besoin d’un temps d’exposition 3 à 5 fois supérieur par rapport à celles qui ont la peau claire pour synthétiser la même quantité de vitamine D.

 

10 - Les rhumes à répétition

L'organisme consomme de la vitamine D lorsqu'il active ses défenses naturelles. La vitamine D joue donc un rôle important dans l’activation le fonctionnement normal des défenses immunitaires.

 

NOS RECOMMANDATIONS :