SOLDES : jusqu'à -40% ! Membres Mon Club -20% supplémentaire et cadeau OFFERT avec le code : CADEAU22

Besoin d'aide ? 04 75 53 80 09

Du lundi au vendredi de 8h30 à 18h00

Espace Pro

Newsletter N°58 : Pourquoi les lézards se parfument-ils à la vitamine D ?

Pourquoi les lézards se parfument-ils à la vitamine D ?

 

Laboratoire D.Plantes, Newsletter 58

Aujourd’hui si les femmes et les hommes portent du parfum c’est en général pour émettre une odeur agréable, pour leur bien-être ou pour attirer l’attention olfactive d’autrui sur leur personne. Et pour les lézards ? Les lézards mâles de l’espèce Lacerta monticola ont-ils inventé un procédé similaire dans le but d’attirer les femelles ?

Les amphibiens, les reptiles et les oiseaux possèdent des zones réceptrices des UV qui synthétisent de la vitamine D comme l'homme grâce à sa peau, les oiseaux avec leurs pattes, et les lapins avec leurs oreilles. La cascade de réactions qui aboutit à la formation de vitamine D est initiée par la transformation du cholestérol en 7-déhydrocholestérol par l’enzyme déshydrogénase. Cette molécule se transforme ensuite, sous l'action du rayonnement UVB en provitamine D3, rapidement isomérisée en cholécalciférol : la forme finale de vitamine D3. Cette réaction est dépendante de la température cutanée.

« Lézarder » au soleil…

Les lézards s’exposent au soleil pour plusieurs raisons. Tout d’abord : ce sont des animaux à sang froid. Ils ne possèdent pas de régulation interne de leur température comme les mammifères. En s’exposant de manière intense au soleil, ils augmentent leur température interne et leur peau fabrique la vitamine D, qui leur est tout autant indispensable que chez les autres espèces. Une exposition de plusieurs semaines en plein air permet aux lézards de constituer un stock de vitamine D de réserve pour plusieurs mois. La grande majorité des espèces de lézards vivant sous nos latitudes hibernent d'octobre à mars.

Découverte

Ce qui est surprenant, c’est que ce stock de vitamine D a également un autre but !

Pendant la période de l'accouplement, les femelles recherchent en général un mâle fertile, vigoureux et en parfaite santé. Cette sélection de l’heureux élu passe par plusieurs tests dont la couleur et la vivacité. Mais, c’est l’odeur qui semble être un critère majeur dans le choix du mâle. Un élément de sélection qui était encore mal compris des scientifiques il y a quelques années. Depuis, les spécialistes José Martin et Pilar López, du Musée national des sciences naturelles de Madrid, ont étudié cet aspect sur le lézard Lacerta monticola. Les mâles de cette espèce ont pour habitude de marquer leur territoire en sécrétant sur leur passage un composé contenant de la provitamine D. Serait-il possible que la teneur en vitamine D joue un rôle dans l'attirance des femelles pour les mâles Lacerta monticola ?
Les deux spécialistes ont sélectionné 20 mâles en les divisant en 2 groupes. Dix recevaient de la vitamine D comme complément nutritionnel. Au bout de deux jours, les sécrétions de ces derniers présentaient une teneur en vitamine 60% plus élevée que celle du groupe témoin. Le moment était donc venu de mettre les mâles en présence des femelles et d'observer les réactions mutuelles des protagonistes. Les lézards comme les serpents, utilisent leur langue pour repérer et identifier les odeurs qui flottent autour d’eux. Plus l’odeur est attirante, plus ces animaux font claquer leur langue, signe d’intérêt évident pour des effluves agréables.
Les résultats obtenus parlent d’eux même :
les femelles réagissaient deux fois plus aux sécrétions des mâles possédant un taux élevé en vitamine D en faisant claquer leur langue. Elles passaient également plus de temps dans les territoires des mâles marqués par les composés riches en vitamines que dans les autres.

La vitamine D est-elle une arme de séduction du mâle Lacerta monticola ?

Sans doute répondent les auteurs. Les résultats semblent bien indiquer un lien direct entre un comportement lié à la reproduction et une attirance pour un composé vitaminique essentiel à la pérennité de l’espèce.

La vitamine D jouerait –t-elle le même rôle chez l'homme ? C’est l’hypothèse non vérifiée qu’avancent certains chercheurs. Si elle se confirme, pourrait-on imaginer alors un parfum ou une eau de toilette à la vitamine D ?


Victor Nunes, laboratoire D.Plantes



Victor Nunes.
Fondateur du Laboratoire D.PLANTES.

 

Références :

International Journal of Evolutionary Biology http://www.hindawi.com/journals/ijeb/2012/698520/citations/
CNRS UMR 5175  Montpelliers http://www.cefe.cnrs.fr/
http://www.cefe.cnrs.fr/index.php/fr/component/content/article/35-french/recherche/ecologie-evolutive/ecologie-comportementale/222-marianne-gabirot

Futura-Sciences en ligne (Proceedings of the Royal Society of London B on line)


 

LES VITAMINES D3++ DU LABORATOIRE D.PLANTES

Gamme premium vitamine D3

  • X
  • Mon panier :
    Total du panier :
    *estimation valable pour la livraison COLISSIMO et pour la France Métropolitaine